Les institutions de la République
La Présidence de la République
SEM Allasane Ouattara, Président de la républide de Côte d'Ivoire

C'est le lieu de résidence et de travail officiel du président de la république, chef de l’état, chef des armées et chef de l’exécutif. Il est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il est rééligible une fois.

SEM Alassane OUATTARA, l'actuel Président est né le 1er Janvier 1942, à Dimbokro, de feu Dramane Ouattara et de Hadja Nabintou Ouattara née Cissé. Il est marié et père de quatre (4) enfants.

En avril 1990, le Président Félix Houphouët-Boigny l'appelle à ses côtés, d'abord en qualité de Président du Comité Interministériel de Coordination du Programme de Stabilisation et de Relance Economique, puis de Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le 7 Novembre 1990. Au décès du Président Houphouët-Boigny, le 7 décembre 1993, Alassane Ouattara retourne au FMI où il est nommé Directeur Général Adjoint en juillet 1994.

En juillet 1999, il met fin à son engagement auprès du FMI et rentre en Côte d'Ivoire. Il est élu Président du Rassemblement des Républicains (RDR), lors d'un congrès extraordinaire.

Candidat à l'élection présidentielle de 2010, Alassane Ouattara élu Président de la République avec 54,10 % des voix et est investi le 21 mai 2011 à Yamoussoukro.

La Primature
Kablan DUNCAN, Premier Ministre

Décret N°96-179 du 1er Mars 1996 Art.1
Relatif aux attributions du Premier Ministre.
Le Premier Ministre dirige et coordonne l’action du Gouvernement et assure les attributions du Ministre du Plan et du Développement Industriel.
Il traduit et met en œuvre les propositions du programme présidentiel. Il coordonne la politique d’aménagement du territoire. Il assure en outre la tutelle du District autonome de Yamoussoukro, du Haut Commissariat à l’Hydraulique et des Hauts Commissariats au Développement des Régions de Savane, du Centre et du Nord et de la Région semi-montagneuse de l’Ouest, dont il coordonne et dirige les activités. Il peut déléguer certaines de ses attributions aux Ministres.

Auparavant, ministre des Finances dans le gouvernement dirigé par Alassane Ouattara, sous la présidence de Félix Houphouët-Boigny et ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Kouadio-Ahoussou, M. Daniel Kablan Duncan, né le 30 juin 1943 à Ouellé, est Premier ministre de 1993 à 1999 et depuis le 21 novembre 2012.

L'Assemblée Nationale
Guillaume Kigbafori SORO

Le parlement vote la loi et consent l’impôt
Le parlement est constitué d’une chambre unique dite Assemblée Nationale dont les membres, qui portent le titre de députés, sont élus pour cinq ans au suffrage universel direct. La présente législature (2011-2016) compte 255 députés.
L'Assemblée Nationale comprend un bureau, des Commissions Techniques et des Groupes Parlementaires

Les projets et propositions de loi qui ne sont pas du domaine de la loi tels que délimité par l’article 71 de la Constitution sont déclarés irrecevables. L’irrecevabilité est prononcée par le Président de l’Assemblée Nationale après avis de la conférence des Présidents ou à la demande du Président de la République. En cas de désaccord entre eux, le Président peut consulter le Conseil Constitutionnel qui statue dans un délai de huit jours.
Leur dépôt sur le bureau de l’Assemblée Nationale n’est annoncé en séance publique que s’ils sont recevables, puis ils sont renvoyés à l’examen de la commission compétente.
Ces propositions de loi et de résolution sont transmises au Gouvernement dans les quarante huit heures suivant l’annonce de leur dépôt.
L’ordre du jour des travaux de l’Assemblée Nationale est établi par le Président de l’Assemblée Nationale après accord de la conférence des Présidents.
Les séances de l’Assemblée Nationale sont publiques. Le président ouvre la séance, dirige les débats, donne la parole, met les questions aux voix, proclame les résultats des votes, fait observer le règlement et maintient l’ordre. Il peut, à tout moment, suspendre ou lever la séance.
Après le vote de tous les articles, il est procédé au vote sur l’ensemble de la proposition.
Le Président de l’Assemblée Nationale transmet en quatre exemplaires, au Président de la République, aux fins de promulgation, les lois votées par l’assemblée Nationale dans les quarante huit heures de leur vote.
Ce délai est réduit à vingt-quatre heures en cas d’urgences

Guillaume Kigbafori Soro, né le 8 mai 1972 à Kofiplé, sous-préfecture de Diawala, dans le département de Ferkessédougou est le président de l'Assemblée nationale ivoirienne depuis 2012.

Le Conseil Constitutionnel
Mamadou KONE




Le Conseil Constitutionnel contrôle la régularité de la présentation des candidatures, l'éligibilité des candidats, le déroulement du scrutin et le dépouillement des votes en ce qui concerne l'élection du Président de la République.




Le Conseil Economique et Social
Marcel Zadi KESSY

Le Conseil Economique et Social constitue auprès des Pouvoirs Publics une Assemblée Consultative.
Il assure la représentation des principales activités économiques et sociales, favorise la collaboration des différentes catégories professionnelles entre elles et contribution à l'élaboration de la politique économique et sociale du Gouvernement.

MARCEL ZADI KESSY, Président du Conseil Economique et Social , né en 1936 à Yacolidabouo dans le Département de Soubré, Marcel Zadi Kessy a, pendant tout son parcours professionnel, adapté les valeurs et la culture de l'Afrique à l'entreprise moderne. Cette voie est à l'origine du Success Stories y reconnu tant à ses initiatives, qu'aux entreprises qu'il dirige depuis de longues années.

Fondateur de l'Union Africaine des Producteurs et Distributeurs d'Eau, Zadi est aussi le Président d'honneur du Conseil National du Patronat ivoirien, qu'il a dirigé de 1993 à 1998. Auteur de l'ouvrage intitulé "Culture africaine et gestion de l'entreprise moderne" et spécialiste en équipement rural, Marcel Zadi Kessy a débuté sa carrière en 1964 comme chef de cisconscription du génie rural, puis Directeur Départemental pour l'ouest et le centre-ouest au ministère de l'agriculture.

Officier de l'Ordre National de Côte d'Ivoire et Chevalier de l'Ordre National de la Légion Française, Marcel Zadi Kessy est vice-président national et délégué départemental de Soubré, du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI).

La Cour Suprême
Mamadou KONE

Il en existe une seule, ayant son siège à Abidjan.
Elle connaît des recours exercés contre les arrêts rendus par les Cours d’Appels, ou contre les jugements rendus en dernier ressort par les Tribunaux de Première Instance ou leurs sections.

La Cour Suprême est composée d’un siège, d’un Parquet Général et d’un Secrétariat Général. Le siège, placé sous l’autorité du Président, est subdivisé en trois chambres : Judiciaire, Administrative et des comptes.

La chambre judiciaire connaît de pourvois en cassation formés contre les décisions juridictionnelles rendues en dernier ressort.

La Chambre Administrative connaît des pourvois en cassation contre les décisions rendues en dernier ressort dans les procédures où une personne morale de droit public est partie, et des recours en annulation pour excès de pouvoir formés contre les décisions des autorités administratives.

La Chambre des Comptes contrôle la gestion des comptables publics du Trésor. Chaque chambre est dirigée par un Président, Vice Président de la Cour Suprême, assisté de Conseillers. Quant à la Chambre des Comptes, elle comprend, en plus, des Conseillers référendaires et des Auditeurs. Le Parquet Général près la Cour Suprême est dirigé par un Procureur Général ayant sous ses ordres trois premiers Avocats Généraux et des Avocats Généraux. Le Secrétariat Général, qui coordonne au plan administratif les activités de la Cour Suprême, comprend un Secrétaire Général, un Secrétaire Général Adjoint, des Secrétaires de Chambre et un Secrétaire Adjoint

La Grande Chancellerie de l'Ordre National
Henriette Dagri DIABATE

L'Ordre national de la République de Côte d'Ivoire, distinction honorifique la plus élevée de l'Etat, est destiné à récompenser le mé rite personnel et les services rendus à la Nation.

Le président de la République est le chef souverain et le grand maître de l'Ordre. Il accède de plein droit à la dignité de grand-croix. Le grand chancelier est nommé par décret du chef de l'Etat qui le choisit parmi les grands-croix ou les grands officiers de l'Ordre national. Les fonctions de grand chancelier sont incompatibles avec celles de membres du Gouvernement ou avec le mandat de député de l'Assemblée nationale. Les membres de l'ordre sont nommés à vie. Le chef de l'Etat procède à toutes les nominations et promotions après avis du conseil de l'Ordre. Les étrangers peuvent ê tre membres de l'Ordre.

Henriette Diabaté, née le 13 mars 1935 à Bingerville, est une femme politique de Côte d'Ivoire. Professeur d'histoire à l'Université de Cocody à Abidjan, elle a occupé le poste de ministre de la culture en 1990, sous la présidence de Félix Houphouët-Boigny et celui de ministre de la justice en 2004, sous la présidence de Laurent Gbagbo. Elle est secrétaire générale du Rassemblement des récpublicains, parti politique dirigé par Alassane Ouattara, depuis 1991.

Le Mediateur de la République
NGOLO Coulibaly

Chargé d'aider à resoudre principalement les litiges entre le citoyen et l'administration, le Médiateur de la République est une autorité indépendante, qui ne reçoit d'instructions d'aucune autre autorité. Il ne depend ni de l'administration ni du gouvernement.

Le Médiateur de la République a pour mission de rechercher un reglement amiable des differends entre les administrés et les administrations de l'Etat, des collectivités territoriales, des etablissements publics ou de tout autre organisme investi d'une mission de service public(organismes sociaux, entreprises publiques, etc...) Les litiges peuvent être des actes ou omissions de l'administration publique qui violent les droits ou portent atteinte aux intérêts du citoyen protégé par la loi. Il a compétence pour examiner également les litiges opposant deux personnes physiques ou morales entres elles ou les litiges opposant les communautés urbaines, villageoises ou toute autre entité. Il n'interfère pas dans le deroulement d'une procedure juridictionnelle Il ne remet pas en cause le bien fondé d'une decision de justice.

L'inspecteur Général de l'Etat
Niamien NGORAN

Dirige, anime et coordonne les activités de l'IGE ;
Organise les services, prépare et exécute toutes les mesures nécessaires au fonctionnement de l'IGE ;
Répartit les missions entre les services, procède à la désignation des Inspecteurs d'Etat devant les accomplir, planifie celles devant faire l'objet de tournées annuelles ;
Décide en cas de besoin, de recourir aux prestations de services extérieurs et conclut les contrats y affairant ;
Centralise tous les travaux effectués par les Inspecteur d'Etat, reçoit et analyse les rapports de missions qu'il appuie d'une note de synthèse ;
S'assure des suites réservées aux conclusions des contrôles effectués ;
Etablit le rapport annuel de l'IGE ;
Peut donner délégation de signature au Secrétaire général qui assure son intérim en cas d'absence ;
La programmation des travaux, la coordination et la répartition des missions font l'objet d'une concertation au sein d'un Comité de Coordination placé sous l'autorité de l'Inspecteur Général d'Etat et auquel participent tous les chefs de départements.
L'Inspecteur Général d'Etat est administrateur des crédits budgétaires et de tous les moyens financiers mis à la disposition de l'IGE. Il peut déléguer sa signature au Secrétaire Général.